Espace Zoonoses

Fièvre Boutonneuse méditéranéenne

Zoonose précédente   Accueil Zoonoses   Zoonose suivante     

Agent
 
La maladie est causée par un bactérie intracelluliare (rickettsiose) : Rickettsia conorii conori. Cette bactérie est principalement répandue dans le proutour méditeranéen. 

Pour plus de détails, consulter la fiche du Centre National de Référence (CNR) des Rickettsies.
 

Epidémiologie
 
Les chiens et les rongeurs sauvages représentent le principal réservoir de R. conorii conori.

La transmission de la maladie est vectorielle : l'Homme se contamine par morsure de tique  (Rhipicephalus sanguineus) lors d'un contact avec des chiens.
La fièvre boutonneurse méditeranéenne est une zoonose essentiellement rencontrée chez les professionnels travaillant avec des chiens porteurs de tique (éléveurs, employers de chenil, travailleurs forestiers...).

Cette zoonose se rencontre principalement dans le pourtour méditérranéen mais tend à progresser vers le nord.

Pour plus de détails, consulter les rapports du CNR des Rickettsies.
 

Symptômes
 
L'incubation est de 5 à 7 jours.

La maladie se manifeste par :

  • une fièvre élevée, brutale, des douleurs musculaires, des maux de tête associés à un ganglion ;
  • une tâche noirâtre crouteuse à l'endroit de la morsure (escarre d'inoculation) ;
  • puis une éruption cutanée sur l'ensemble du corps y compris les paumes et les plantes. 

Il existent des formes graves : atteintes digestives, jaunisse, méningés et/ou cardivasculaires.

Pour plus de détails, consulter la fiche du CNR des Rickettsies.
 
 
Moyens de prévention
 
Chez l'Homme et dans les zones à risque, la prévention de la leishmaniose viscérale repose principalement sur une conduite à tenir pour éviter les piqûres de phlébotomes : port de vêtements de travail couvrant les bras et les jambes et utilisation de produits répulsifs sur les zones de peau découvertes.
 

Prise en charge médico-sociale
 


Cette maladie peut faire l'objet d'une reconnaissance en maladie à caractère professionnel sous certaines conditions.

Renseignez-vous auprès de votre caisse d'assurance maladie.
 


Liens utiles  
 
  • Le Centre National de Référence (CNR) des Rickettsies*
  • L'outil d'aide au diagnostic de l'Université de Rennes
  • Le dossier du site "maladies-a-tiques"
  • Un Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de l'InVS
  • Une communication de la "Revue de Médecine Tropicale"


Page mise à jour le 24 2012