Espace Zoonoses

Salmonelloses

Zoonose précédente   Accueil Zoonoses    Zoonose suivante    

Agent
 


La maladie est causée par une bactérie Salmonella enterica (salmonelle) dont il existe plusieurs variétés (sérovars).

Les salmonelles zoonotiques (sans transmission inter-humaine) les plus fréquemment isolées sont S.typhimurium et S.enteritidis.

Ces bactéries sont hébergées dans le tube digestif des animaux infectés.

Les salmonelles résistent plusieurs semaines en millieu extérieur, contaminant  ainsi durablement l'environnement.

Pour plus de détails, consulter le dossier de l'Institut Pasteur
 


Épidémiologie
 


Pratiquement toutes les espèces d'animaux (ruminants, volailles, porcins, animaux de compagnie, poissons, oiseaux...) hébergent des salmonelles dans leur tube digestif. 

Les animaux malades ou non excrètent en grande quantité le germe dans leurs matières fécales et contaminent ainsi leur environnement.

Salmonella enterica se transmet à l'Homme uniquement par voie digestive.

En milieu professionnel, l'Homme se contamine en portant à la bouche des mains ou des objets souillés par des déjections. 
 
La salmonellose est une zoonose essentiellement rencontrée chez les professionnels en contact avec des animaux infectés ou leur environnement : éleveurs, vétérinaires, personnels d'abattoirs ou d'équarissages, animaliers...

Pour plus de détails, consulter le rapport 2007 du CNR.  
 


Symptômes
 


La période d'incubation est de deux à trois jours après la contamination. 

Les symptômes de la maladie sont des vomissements, une diarrhéé importante dans un contexte fébrile. L'évolution de la maladie est le plus souvent favorable en une semaine.

L'infection généralisée est possible chez des sujets fragilisés et peut entrainer la mort.

Pour en savoir plus, consulter le dossier de l'Institut Pasteur
 


Prevention
 


La prévention de la salmonellose repose sur :

  • l'application de mesures générales de prévention (nettoyage et désinfection des locaux d'élevage, contrôles à l'introduction des animaux, nettoyage des vêtements de travail...) ;
  • l'application de mesures de lutte en cas d'infection (isolement des animaux malades, lavage et désinfection des sites sontaminés...) ;
  • la conduite à tenir pour éviter la contagion (port de gants et de bottes, lavage des mains, manipulation adéquate des cadavres et des déchets animaux...) ;
  • le respect de la réglementation de la fillière en matière de lutte contre les salmonelles.
     
Pour plus de détails, consulter la fiche Salmonelloses.

Prise en charge médico-sociale
 


Cette maladie peut faire l'objet d'une reconnaissance en maladie à caractère professionnel sous certaines conditions.

Renseignez-vous auprès de votre caisse d'assurance maladie.
 


Liens utiles
 
  • Le rapport 2007 du CNR
  • Le dossier de l'Institut Pasteur
  • Une thèse vétérianire ENVL (salmonelloses bovines)
  • Une thèse vétérinaire ENVL (salmonella typhimurium)
  • Le BEH de l'InVS
  • Le rapport de l' InVS (politique de lutte en élevage de volailles)

Page mise à jour le 27 2012