Espace Zoonoses

Rage

Zoonose précédente   Accueil Zoonoses    Zoonose suivante    

Agent
 


La maladie est causée par le virus rabique, qui appartient au genre Lyssavirus (famille des Rhabdoviridae). Il existe 4 sérotypes (de 1 à 4). Le sérotype 1 étant celui responsable de la « rage terrestre ».

La rage des chiroptères (chauves-souris) est causée par les virus appartenant au sérotype 4 (notamment les « European Bat Lyssavirus » ELB-1 et ELB-2).
 


Épidémiologie
 


Les carnivores terrestres et les chiroptères assurent la persistance et la circulation du virus de la rage.

Les cas de rage humaine sont souvent sporadiques et le plus souvent liés à des morsures de chiens ou de chats enragés. Le renard et le rat peuvent aussi transmettre la rage terrestre.

Les personnes à risque sont les professionnels en contact avec les carnivores sauvages et le personnel de laboratoires de recherche manipulant le virus rabique.

En 2008, la France a perdu son statut indemne de rage terrestre suite à l’identification d’un cas de rage canine en Seine-et-Marne chez un chien autochtone ayant circulé sur le territoire national (contact probable avec plusieurs animaux).

Pour plus de détails, consulter les données épidémiologiques de l'InVS.
 


Symptômes
 


L'infection se caractérise par une incubation variable d'une dizaine de jours à plusieurs années.

Une atteinte grave et irréversible du cerveau survient après la période d'incubation conduisant à la mort en une dizaine de jours.

Pour plus de détails, consulter la fiche du CNRS.


Moyens de prévention
 

La prévention repose sur la formation et l'information sur les risques liés à la rage notamment l'évitement de contacts avec les carnivores sauvages vivants ou morts.

En cas de morsure, le lavage et la désinfection des plaies sont des gestes primordiaux.

Il est recommandé de procéder à un traitement post-exposition après une morsure par un animal suspect de rage.

Pour plus de détails, consulter le dossier thématique de l'InVS.
 


Prise en charge médico-sociale
 


Cette zoonose peut-être prise en charge au titre de maladie professionnelle (tableaux 30 du Régime Agricole et  56 du Régime Général).

Pour plus de détails, consulter l'utilitaire d'accès aux tableaux de maladies professionelles Mpro.
 


Liens utiles
 

Autres téléchargements
 
Page mise à jour le 27 2012